Blog

Feb 12th

Modèle courrier renonciation clause de non concurrence

Postato da con No Comments

Contexte et règles de base possibilité de renoncer à la clause renonciation valable et en temps opportun conditions générales et règles de base pour être valides, les clauses de non-concurrence doivent être limitées à ce qui est raisonnablement nécessaire pour protéger les affaires de l`employeur et ne doivent pas être indûment restreindre le droit de l`employé de trouver un nouvel emploi. La jurisprudence a statué que de telles clauses doivent être limitées: (1) Cass SOC février 4 2009, no 07-44291: une clause prévoyant le paiement avant la résiliation du contrat est considérée comme nulle et non avenue. “une disposition en vertu de laquelle l`employeur se réserve le droit de renoncer à la clause à tout moment au cours de son exécution après la résiliation de l`employé doit être frappé du contrat et considéré comme non écrit”. L`employeur doit avoir un intérêt légitime à faire respecter la clause et, à ce titre, doit être à risque de subir des dommages en raison du fait que l`employé enfreint le Pacte (celui-ci doit être revu sur la base du rôle de l`employé et est particulièrement le cas pour les employés qui ont des contacts avec les clients ou qui ont accès à des informations ou à des savoir-faire sensibles). Les clauses de non-concurrence doivent également fournir une contrepartie financière en échange de l`Alliance de non-concurrence. Cette contrepartie financière, qui peut être définie par la convention collective applicable, est due une fois le contrat de travail résilié, (1) pour la durée du Pacte. Cette contrepartie est traitée comme un salaire aux fins de la sécurité sociale et de l`impôt, ainsi que pour les indemnités de congés annuels (2), ce qui augmente donc le coût global de la clause pour l`employeur. Possibilité de renoncer à la clause étant donné le coût inhérent aux clauses de non-concurrence, il est important d`examiner la nécessité d`empêcher l`employé de concourir. Les clauses de non-concurrence sont souvent incluses systématiquement dans les contrats de travail, même pour les employés qui seraient peu susceptibles de menacer les intérêts de l`entreprise si elles étaient en concurrence.

Certaines conventions collectives prévoient la possibilité de renoncer à la clause de non-concurrence, à condition que la clause elle-même renvoie directement aux dispositions pertinentes de la convention collective. À défaut, il est essentiel que la clause elle-même permette expressément et prévoit les conditions régissant cette renonciation. Si aucune disposition expresse n`est incluse ou mentionnée, la clause ne peut être levée qu`avec l`accord de l`employé. Renonciation valable et opportune afin d`éviter le paiement d`une contrepartie financière, l`employeur doit renoncer à la clause en conformité avec les dispositions de la clause elle-même ou celles prévues par la convention collective pertinente. La jurisprudence exige que cette renonciation soit totale, sauf disposition contraire de la convention collective. (3) la renonciation doit être expresse et doit être notifiée par courrier recommandé pour s`assurer que l`employeur en a la preuve. La date limite de notification de l`employé peut être définie dans la clause elle-même ou peut être prévue par la convention collective.